Votre avis nous intéresse !

Votre avis sur la Digithèque des Archives & Bibliothèques de l'ULB nous intéresse!

Donnez-nous votre avis en 30 secondes.

Digithèque > Les documents numérisés

-A A A+ imprimer

Les documents numérisés


Dernières numérisations

BETHUME K., HUYS J.-Ph., eds., « Espaces et parcours dans la ville, Bruxelles au XVIIIe siècle » , in Etudes sur le XVIIIe siècle, volume XXXV, Editions de l'Université de Bruxelles, 2007.


   Version texte

 

Les illustrations de cet ouvrage n’ont pu être reproduites afin de se conformer à la législation belge en vigueur.

 

Résumé

 

La ville est l’un des sujets de prédilection de la recherche actuelle en sciences humaines. L’étude des espaces qui la constituent et des parcours qui la traversent, facteurs essentiels pour l’appréhension de la réalité urbaine, permet de faire émerger la structure géographique et sociologique de Bruxelles au XVIIIe siècle.

L’image de la capitale des Pays-Bas méridionaux se modifie progressivement dès la fin du XVIIe siècle, suite au bombardement de 1695. Un parallélisme s’établit avec la capitale de l’Empire dont dépend Bruxelles dès 1715 : Vienne, dont les transformations urbaines, liées aux réformes institutionnelles, sont encore perceptibles. Le pouvoir est dans la ville. Autour de 1700, Bruxelles, qui n’est pas encore autrichienne, est parcourue par un prince baroque venu de Bavière et dont les prétentions à la souveraineté se manifestent, entre autres, dans ses sorties publiques. À la fin du XVIIIe siècle s’érige le quartier Royal : riche en innovations, ce nouvel espace urbain se révèle un dispositif hautement symbolique. La gestion du système hydro-urbain et l’embourgeoisement progressif de rues commerçantes, telle la rue de la Madeleine, participent à la transformation des espaces bruxellois. La culture et les loisirs font également de la ville un espace de sociabilité, envisagé à travers les lieux de concerts publics et privés, le logement des comédiens généralement à proximité des salles de spectacle, ainsi que les parcours touristiques qui sillonnent Bruxelles. Lieux de vie et de travail peuvent parfois se confondre, comme en témoigne la place occupée par la gent ancillaire. La ville est enfin un lieu d’expérimentation : un projet de destruction d’église devient le prétexte à l’aménagement d’un nouveau quartier paroissial.

À l’initiative du Groupe d’étude du XVIIIe siècle (ULB), des chercheurs venus d’horizons différents – historiens, historiens de l’art et sociologues – s’attachent ici à éclairer les éléments qui structurent, de manière abstraite ou concrète, l’espace urbain de Bruxelles au siècle des Lumières.

 

 


Essais publiés par le Cercle littéraire français ; Le Réveil, Gand : [s.n.], 1891-1896.

 

Remarque importante : en raison de son ancienneté, cette oeuvre littéraire n’est vraisemblablement plus soumise à la législation belge en matière de droit d’auteur.

S’il s’avérait qu’une personne soit encore titulaire de droit sur l’œuvre, cette personne est invitée à prendre contact avec la Digithèque de façon à régulariser la situation ( bibdir(at)ulb.ac.be)

 

 

 

Volumes des Essais publiés par le Cercle littéraire français ; le Réveil disponibles en pdf texte sous image :

 

 1891,  1892,  1893,  1894,  1895,  1896

 

Remarque : Les Essais sont continués par la revue Le Réveil en janvier 1892.  Lacunes : 1ère année (1891), pp. 153-154 et 165-166 du n° 10 d'octobre 1891.

 

 

Résumé

 

 


L'Almanach de l'Université de Gand, Gand : [s.n.], 1885-1914.

 

Remarque importante : en raison de son ancienneté, cette oeuvre littéraire n’est vraisemblablement plus soumise à la législation belge en matière de droit d’auteur.

S’il s’avérait qu’une personne soit encore titulaire de droit sur l’œuvre, cette personne est invitée à prendre contact avec la Digithèque de façon à régulariser la situation ( bibdir(at)ulb.ac.be)

 

 

 

Volumes de L'Almanach de l'Université de Gand disponibles en pdf texte sous image :

 

 1885,  1886,  1887,  1888,  1889,  1890,  1891,  1892,  1893,  1894,  1895,  1896,  1897,  1898,  1899,  1900,  1901,  1902,  1903,  1904,  1905,  1906,  1907,  1908,  1909  1910,  1911,  1912,  1913,  1914

 

Remarque : lacunes : plusieurs couvertures.

 

 

Résumé

 

 



MALOU Jean-Baptiste, De la liberté de la charité en Belgique, Bruxelles : H. Goemare, 1854.

 

    Version pdf texte sous image

 

Table des matières

 

CHAPITRE PREMIER. Etat de la question. Plan de la discussion.

CHAPITRE II. Exposé du nouveau système de la bienfaisance publique et privée. Sécularisation et centralisation des secours publics. Suppression des fondations catholiques.

ARTICLE PREMIER. De la centralisation des secours publics.

ARTICLE II. De la sécularisation des secours publics.

ARTICLE III. Des moyens employés pour faire prévaloir le système légal de la bienfaisance.

CHAPITRE III. De la sécularisation de la charité, première base du nouveau système de la bienfaisance publique. Elle est contraire à l'esprit de nos lois charitables.

CHAPITRE IV. La sécularisation de la bienfaisance publique est contraire à la liberté de la charité.

CHAPITRE V. La sécularisation de la bienfaisance publique est contraire aux intérêts de la société.

CHAPITRE VI. De la centralisation de la bienfaisance publique. L'administration des secours publics n'est pas, d'après nos lois et nos usages, un service public exclusif.

CHAPITRE VII. Des corporations et des associations religieuses que les partisans du nouveau système excluent de l'exercice légal de la bienfaisance.

 


ANDRIN Muriel, LORIAUX Stéphanie, « Pratiques de l’intime » in Sextant, Volume 29, Editions de l'Université de Bruxelles, 2012.


   Version texte

 

Les illustrations de cet ouvrage n’ont pu être reproduites afin de se conformer à la législation belge en vigueur.

 

Résumé

 

Dans un contexte socio-culturel propice à l’expression de l’ego, aux épanchements personnels et à l’exhibition de l’intériorité, des créatrices explorent le filon intimiste, souvent avec une audace et une crudité que leur envient leurs alter ego masculins. Que ce soit dans la littérature, les arts plastiques ou le cinéma contemporain, les artistes sont en effet de plus en plus nombreuses à décrire l’expérience (fictionnelle ou subjective) de l’intime, puisant volontiers dans les détails de leurs vies (sexuelles) respectives. Au cœur de ces nouvelles formes, l’hybridation des discours – critique, théorique et intime – est de mise, provoquant un réaménagement considérable au sein des genres, et du genre.

Ce volume s’interroge à la fois sur les pratiques sexuelles que couvre cette idée de l’intime, l’évolution du contenu des œuvres, du XIXe siècle à aujourd’hui, ainsi que sur les différentes modalités discursives qui véhiculent ces visions (des journaux écrits et correspondances, réels ou fictifs, des œuvres d’art, des films documentaires ou de fiction). L’enjeu des textes repris dans ce volume se situe aussi au niveau de la pertinence d’un tel phénomène et de la spécificité d’un discours « féminin » par rapport à ces pratiques créatives.


VERNIMMEN-VAN TIGGELEN Gisèle, SURANO Laura, WEYEMBERGH Anne, The future of mutual recognition in criminal matters in the European Union / L'avenir de la reconnaissance mutuelle en matière pénale dans l'Union européenne, Bruxelles, Editions de l'Université de Bruxelles, 2009.


    Version texte

 

Résumé

In the EU’s fast-growing Area of Freedom, Security and Justice, the principle of mutual recognition should play a key role in the field of judicial cooperation in criminal matters.Since mutual recognition was enshrined as a cornerstone of judicial cooperation in the EU by the European Council of Tampere in 1999, an increasing number of binding instruments based on this principle have been adopted in the framework of the EU’s Third Pillar.The considerable impact of those instruments on national criminal legal systems has often required a major effort by Member States in adjusting their national legislation so that it complies with the new mechanisms agreed at EU level.

What are the real difficulties encountered by Member States in the transposition of these legislative texts into national law and, even earlier, when the texts are being negotiated within the Council of the EU? What lessons can be learned from the early years of their practical implementation by the competent judicial authorities? And, above all, what will be the future role and scope of the principle of mutual recognition in criminal matters in Europe?The entry into force of the Lisbon Treaty and the adoption of a new multi-annual programme (replacing the Hague Programme) to strengthen the EU’s Area of Freedom, Security and Justice are both pending. In this crucial time of transition and uncertainty, the book seeks to provide answers to the above questions and many other related issues.

Through its country by country approach covering the vast majority of the Member States, it intends to provide policymakers, practitioners, academics and researchers with a comprehensive analysis of the problems that have emerged and the solutions envisaged by each State in their implementation of mutual recognition instruments. The country chapters are followed by a final EU-wide analysis that seeks to identify common themes and obstacles and to consider future options and possible scenarios.

The whole study, based on in-depth research combined with interviews conducted with hundreds of practitioners and experts from across the EU, amounts to a remarkable team performance carried out together with academics and researcher members of ECLAN (European Criminal Law Academic Network).

 


Les collections

Les collections mises en ligne dans la Digithèque sont constituées :

 

  • d'oeuvres sélectionnées par les bibliothécaires datant pour la plupart de la fin du 19ème, début du 20ème siècle.
    Priorité a été donnée aux ouvrages en mauvais état, épuisés, mais encore fort consultés ou présentant une certaine valeur intellectuelle, et tombés dans le domaine public.

     Autres ouvrages

  • d'oeuvres mettant en valeur les patrimoines de l'Université et l'oeuvre d'hommes célèbres ayant accompli une partie de leur carrière à l'ULB.  Ces collections sont valorisées dans des digithèques séparées, avec mise en contexte.

     Digithèque des Editions de l'Université de Bruxelles
    mise en ligne de publications des Editions de l'ULB : ouvrages épuisés qui ne sont plus réédités, 3 têtes de séries (Problème d'Histoire du Christianisme, Problème d'Histoire des Religions, Etudes sur le 18ème siècle) ainsi que la revue Sextant. Pour ces séries, la mise en ligne ne se fait que 7 ans après la date d'édition.
     Digithèque Henri Laurent
    reprend l'oeuvre, tombée dans le domaine public en 2011, d'Henri Laurent, historien (1903-1940) qui fit ses études et mena toute sa carrière à l'ULB.
     Digithèque Henri Pirenne
    reprend l'oeuvre, tombée dans le domaine public en 2005, d'Henri Pirenne, historien belge (1862-1935) qui fit en partie carrière à l'ULB.
     Digithèque Histoire de l'ULB et  Digithèque Libre Examen
    crées en novembre 2009 à l'occasion du 175ème anniversaire de la fondation de l'ULB, ces deux digithèques reprennent un ensemble de documents (surtout des livres) sur l'histoire de l'Université et le principe du Libre Examen.
     Digithèque Pierre Gilbert
    créée en 2009, cette digithèque met en valeur la production scientifique de Pierre Gilbert (1904-1986), égyptologue à l'ULB, en accord avec ses ayant-droits.
     Digithèque Revues littéraires belges
    reprend des revues belges en littérature, publiées de la fin du 19ème siècle à 1960, présentant un intérêt majeur pour la connaissance de notre patrimoine littéraire.


Consulter les documents numérisés de la Digithèque

Pour chacune des Digithèques, vous pouvez consulter une liste alphabétique des publications numérisées.  Pour certaines d'entre elles, des classements par types de publications ou par années d'édition sont également disponibles.

 

La consultation de cette liste peut aussi s'effectuer via  Cible+, le catalogue des Archives & Bibliothèques : un lien vers la copie numérique est indiqué dans la notice de chaque oeuvre. Pour connaître les documents numérisés par les Archives & Bibliothèques de l'ULB, vous pouvez effectuer une recherche uniquement parmi les  documents numérisés par les Archives & Bibliothèques de l'ULB.

 

Vous avez alors accès à  la liste des documents numérisés classés par ordre alphabétique sur le premier mot significatif du titre ou à  un écran de recherche passe-partout, titre ou auteur.

 

L'utilisation des documents numérisés par les Archives & Bibliothèques de l'ULB est soumise à certaines conditions, explicitées par les  règles d'utilisation des copies numériques.

 

Attention : pour pouvoir consulter les documents numérisés dans des conditions optimales, veuillez lire nos  conseils.


©2006-2011 - Université Libre de Bruxelles - Archives & Bibliothèques

Dernière mise à jour : 19 mars 2014