Votre avis nous intéresse !

Votre avis sur la Digithèque des Archives & Bibliothèques de l'ULB nous intéresse!

Donnez-nous votre avis en 30 secondes.

Digithèque > Digithèque Instituts Internationaux de Physique et de Chimie Solvay (IIPCS) > Conseils Internationaux de Chimie Solvay numérisés par l'ULB

-A A A+ imprimer

Conseils Internationaux de Chimie Solvay numérisés par l'ULB

Premier conseil  ("Cinq questions d'actualité") - Bruxelles
Premier conseil ("Cinq questions d'actualité") - Bruxelles

Cette section regroupe les douze premiers proceedings publiés à la suite des conseils de chimie Solvay. ( cf. bibliographie pour plus d’informations)


Contrairement à sa consœur, la chimie est restée dans l’ombre ; d’ailleurs, son premier conseil n’eut lieu qu’en 1922 (onze ans après le premier de physique !). Jusqu’au quatrième conseil (1931, Constitution et Configuration
des Molécules organiques
), aucun thème n’était préalablement défini. Il s’agissait surtout de réunir d’éminents chimistes autour de généralités qui intéressaient la discipline. Ainsi, ils discutèrent tant des isotopes que de la structure moléculaire et des rayons X. Pour la question des isotopes, il s’agissait d’établir une définition structurée de ce qu’ils étaient — définition à laquelle les physiciens ne s’étaient guère attachés, et ce bien qu’ils se soient « appropriés » l’étude des isotopes dès leur entrée dans le tableau périodique. Lors des discussions de 1921, les travaux d’Henry Mosley furent présentés1. Ils introduisirent la notion de "nombre atomique" qui permit de comprendre la classification périodique des éléments (tableau de Mendeleev). Quant à la question de la structure moléculaire et des rayons X, elle permit à la chimie quantique de naître et annonça, dès 1920, le début de ce qui n’est « ni physique ni chimie ni mathématique tout en étant les trois à la fois »2. Ces premiers conseils de chimie, dépourvus de thématique centrale, sont révélateurs de l’ingérence et de la présence « étouffante » de la physique sur la scène scientifique de la première moitié du XXe siècle. La chimie demeure « obligée » de s’inspirer et de s’attacher aux prescriptions imposées par la physique3. Pourtant, quelques années plus tard, le conseil de 1934 (L’Oxygène, ses réactions chimiques et biologiques) tenta de réconcilier ces deux sciences. Lors de ce conseil, ce qui est appelé la  chimie quantique  fut mis à l’honneur pour la première fois en tant que thème conducteur d’un conseil et plus uniquement comme l’objet d’une discussion parmi tant d’autres4.


Par la suite, certains conseils de chimie eurent aussi un effet révolutionnaire. Notamment, les neuvième (les protéines, 1953) et onzième conseils (les nucléoprotéines, 1959) qui impliquèrent une réflexion sur la conception de l’ADN. Depuis bien longtemps, les chimistes – comme Linus Pauling (1901-1994)5 - étaient persuadés que la structure à triple hélice était la réponse à la question de la conception de l’ADN. Il n’en était rien. Au cours de ces deux rencontres internationales, Linus Pauling reconnut son erreur et valida la structure en double hélice de l'ADN découverte par Francis Crick (1916-2004), James Watson (1928 — ) et Maurice Wilkins (1916-2004)6. Tous trois reçurent en 1962 le prix Nobel de physiologie (médecine) en récompense de cette découverte. Ainsi, la chimie révèle des heures de gloire et de grandes découvertes en dépit de l’impression réservée et timide qu’elle donne régulièrement en comparaison de sa consœur, la physique.  

 

Notes:

1. Il n’était pas présent au premier conseil international de chimie car décédé en 1921 bien que les travaux qu’il effectua de son vivant furent financés par Ernest Solvay

2. Kōstas Gavroglou, Ana Simões, Neither Physics Nor Chemistry: A History of Quantum Chemistry, MIT Press, 2012, p.147.

3. Brigitte Van Tiggelen, « Les premiers Conseils de Chimie Solvay (1922-1928). Entre ingérence et collaboration, les nouvelles relations de la physique et de la chimie », Chimie nouvelle, vol. 17, n° 68, 1999, pp. 3015-3018.

4. Kōstas Gavroglou, Ana Simões, Neither Physics Nor Chemistry: A History of Quantum Chemistry, MIT Press, 2012, p.147

5. Physicien et chimiste américain, il reçut deux prix Nobel. Le premier en 1954 pour la chimie (liaisons chimiques) et le second en physique, en 1962 (anti-essais nucléaires)

6. Le premier est un biologiste britannique, le deuxième un généticien et biochimiste américain et le troisième est physicien britannique. Tous trois reçurent le prix Nobel de Physiologie (médecine) en 1962 pour la découverte de la structure en double hélice de l’ADN.

 

 

1er, 1922    

Institut international de chimie Solvay (1925). Rapports et discussions sur cinq questions d'actualité: premier conseil de chimie tenu à Bruxelles du 21 au 27 avril 1922. Paris: Gauthier-Villars et cie. 

 Accès réservé à la communauté universitaire ULB


2ème, 1925    

Institut international de chimie Solvay (1926). Structure et activité chimiques: rapports et discussions : deuxième Conseil de chimie tenu à Bruxelles du 16 au 24 avril 1925. Paris: Gauthier-Villars.

 Accès réservé à la communauté universitaire ULB

 

3ème, 1928    

Institut international de chimie Solvay  (1928). Rapports et discussions sur des questions d'actualité: troisième Conseil de chimie tenu à Bruxelles du 12 au 18 avril 1928. Paris: Gauthier-Villars.

 Accès réservé à la communauté universitaire ULB

 

4ème, 1931  

Institut international de chimie Solvay (1931). Rapports et discussions relatifs à la constitution et à la configuration des molécules organiques: quatrième Conseil de chimie tenu à Bruxelles du 9 au 14 avril 1931. Paris: Gauthier-Villars.

 Accès réservé à la communauté universitaire ULB

 


5ème, 1934    

Institut international de chimie Solvay (1935). Rapports et discussions relatifs à l'oxygène: ses réactions chimiques et biologiques : cinquième Conseil de chimie tenu à l'Université de Bruxelles du 3 au 8 octobre 1934. Paris: Gauthier-Villars.

 Accès réservé à la communauté universitaire ULB

 

6ème, 1937  

Institut international de chimie Solvay (1938). Rapports et discussions sur les vitamines et les hormones: sixième Conseil de chimie tenu à l'Université de Bruxelles du 4 au 9 octobre 1937. Paris: Gauthier-Villars.

 Accès réservé à la communauté universitaire ULB

  

7ème, 1947

Institut international de chimie Solvay (1948). Les isotopes: rapports et discussions : septième Conseil de chimie tenu à l'Université de Bruxelles, du 22 au 27 septembre 1947. Bruxelles: R. Stoops

 Accès réservé à la communauté universitaire ULB


8ème, 1950    

Institut international de chimie Solvay (1950). Le mécanisme de l'oxydation: rapports et discussions : huitième Conseil de chimie tenu à l'Université de Bruxelles du 10 au 15 septembre 1950. Bruxelles: R. Stoops.

 Accès réservé à la communauté universitaire ULB

 

9ème, 1953    

Institut international de chimie Solvay (1953). Les protéines: rapports et discussions : neuvième Conseil de chimie tenu à l'Université de Bruxelles du 6 au 14 avril 1953. 1953: R. Stoops.

 Accès réservé à la communauté universitaire ULB

 

10ème, 1956    

Institut international de chimie Solvay (1956). Quelques problèmes de chimie minérale: rapports et discussions : dixième Conseil de la chimie tenu à l'Université de Bruxelles du 22 au 26 mai 1956. Bruxelles: R. Stoops.

 Accès réservé à la communauté universitaire ULB


11ème, 1959    

Institut international de chimie Solvay (1959). Les nucléoprotéines: onzième Conseil de chimie tenu à l'Université libre de Bruxelles du 1er au 6 juin 1959. New York: Interscience Publishers.

 Accès réservé à la communauté universitaire ULB


12ème, 1962  

Institut international de chimie Solvay (1963). Transfert d'énergie dans les gaz: douzième Conseil de chimie, tenu à l'Université de Bruxelles du 5 au 10 novembre 1962. New York: Interscience Publishers.

 Accès réservé à la communauté universitaire ULB

©2006-2011 - Université Libre de Bruxelles - Archives & Bibliothèques

Dernière mise à jour : 7 septembre 2016