Votre avis nous intéresse !

Votre avis sur la Digithèque des Archives & Bibliothèques de l'ULB nous intéresse!

Donnez-nous votre avis en 30 secondes.

Digithèque > Digithèque Histoire de l'ULB > Historique > Premier conflit mondial

-A A A+ imprimer

Premier conflit mondial

Paul Heger
Paul Heger
Herbert Hoover
Herbert Hoover

Le 12 août 1911, la loi règle enfin la  question de la Personnalité civile des universités. Auparavant, elles étaient entièrement libres mais n'avaient aucun accès à la propriété, ne pouvaient recevoir de dons ou legs ni conclure de contrats.


En 1914, l'invasion de la Belgique par l'Allemagne, le sac de l'Université de Louvain et la présence de nombreux étudiants au front conduisent toutes les universités belges à fermer pendant quatre ans et à refuser de rouvrir, exception faite de l'Université nouvelle.

Dès 1916 Emile Francqui et  Paul Héger on pour projet, après guerre, de doter les Universités des reliquats de la CRB et du Comité National de secours et d'alimentation. Ils sont en cela approuvés par  Herbert Hoover, Président de la CRB.


En décembre  1918, l'ULB et l'Université nouvelle se réunifient. Seul l'Institut des Hautes Études reste indépendant. C'est époque d'un grand essor pour l'ULB. Toutefois, la question des problèmes de locaux se pose avec une acuité sans cesse renouvelée à la fin du conflit et notamment à cause de l'accroissement du nombre d'étudiants. En effet, quatre ans de fermeture ont conduit ceux qui n'ont pas pu s'inscrire pendant la guerre à le faire après. Vers 1910, on avait déjà songé à regrouper toutes les facultés au Parc Léopold, mais l'endroit se révèle trop petit. C'est alors que naît le projet de Campus au Solbosch.

 

 1914-1918 : Liber Memorialis des professeurs, étudiants et anciens étudiants de l'Université libre de Bruxelles ayant participé à la Grande Guerre (1914-1918) ; ULB, 1920.

 

©2006-2011 - Université Libre de Bruxelles - Archives & Bibliothèques

Dernière mise à jour : 16 novembre 2009