Votre avis nous intéresse !

Votre avis sur la Digithèque des Archives & Bibliothèques de l'ULB nous intéresse!

Donnez-nous votre avis en 30 secondes.

Digithèque > Digithèque Henri Pirenne > Biographie > L'oeuvre

-A A A+ imprimer

II. L'oeuvre

"Un prétendu original de la donation d'Eisenach en 762 à l'abbaye d'Echternach", exemplaire dédicacé à François Ganshof, 1935.

L'œuvre historique de Pirenne est si riche et si variée que l'on ne peut songer à en donner ici un aperçu complet. On ne peut que renvoyer le lecteur à la Bibliographie des travaux historiques d'Henri Pirenne, établie par l'auteur du présent article en collaboration avec d'autres élèves du maître, E. Sabbe, F. Vercauteren et C. Verlinden (dans Henri Pirenne. Hommages et Souvenirs, I, Bruxelles, 1938) ; encore n'est-elle pas elle-même rigoureusement complète. On se limitera ici à l'essentiel.

Travaux d'érudition

Il faut tout d'abord mettre en pleine lumière le fait que l'œuvre d'Henri Pirenne comprend un nombre important de travaux d'érudition pure : éditions de textes narratifs ou diplomatiques, études critiques de sources et notamment de sources de l'histoire de Flandre, recherches de diplomatique ; l'ultime travail publié par Pirenne fut d'ailleurs un article rentrant dans cette dernière catégorie : Un prétendu original de la donation d'Eisenach en 762 à l'abbaye d'Echternach, préparé et rédigé en collaboration avec son ami Jules Vannérus, paru dans le Bulletin de la Commission royale d'Histoire, tome 99, 1935. Parmi les publications de textes, il faut en mettre deux hors de pair. Tout d'abord, l'excellente édition de cette source de qualité et de portée exceptionnelles qu'est l'Histoire du meurtre de Charles le Bon, comte de Flandre, par Galbert de Bruges ; elle vit le jour en 1891, à Paris dans la Collection  de textes pour servir à l'étude et à  l'enseignement de l'histoire, dite communément Collection Picard. Ensuite l'édition munie d'une importante introduction de Le livre de l'abbé Guillaume de Ryckel. Polyptyque et comptes de l'abbaye de Saint-Trond au milieu du XIIIe siècle, parue à Bruxelles en 1896, dans la série in-8° de la Commission royale d'Histoire : document d'une valeur incomparable pour l'histoire de l'économie agraire a cette époque.

Quant à l'étude de la diplomatique, le plus grand service que Pirenne lui rendit fut la direction qu'il assuma d'un Album belge de diplomatique (fac-similés avec transcriptions et commentaires), paru à Bruxelles en 1908. Pirenne a toujours professé que pour être bon historien, il fallait avant tout être bon érudit et il a, jusqu'à la fin de sa vie, prêché d'exemple.

Texte de GANSHOF François-Louis : "Pirenne, Henri", in Biographie nationale, Bruxelles, Emile Bruylant, t. 30, 1959, colonnes 684-686. Reproduit avec l'aimable autorisation de  l'Académie royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique.

 

©2006-2011 - Université Libre de Bruxelles - Archives & Bibliothèques

Dernière mise à jour : 8 août 2006