Votre avis nous intéresse !

Votre avis sur la Digithèque des Archives & Bibliothèques de l'ULB nous intéresse!

Donnez-nous votre avis en 30 secondes.

Digithèque > Digithèque Henri Laurent > Biographie > Une vie intense

-A A A+ imprimer

Une vie intense

Une du journal Combat du 24 octobre 1936. Le comité politique comprend Armand Abel, Henri Laurent et Emilie Noulet, tous trois professeurs à l'ULB, ainsi que Denis Marion, Henri Norden et Pierre (Piet) Vermeylen

Avec Fernand Vercauteren, un autre ami rencontré dans le cercle des boursiers du CRB et de la BAEF, Jules Lespès, professeur de droit social à l’Université libre de Bruxelles a trouvé les mots simples et justes pour évoquer la silhouette mince, et racée d’Henri Laurent. 

« Mais de quelle vie intense il vit toujours dans le cœur et dans l’esprit de ceux qui l’ont connu ! Mince, élégant et racé, nous le voyons s’avancer vers nous de son pas ralenti par l’asthme qui l’épuisait, la main tendue, un beau sourire, spirituel et indulgent sur les lèvres. Ce savant médiéviste (…) était l’homme le plus dans la vie que nous connaissions (…). Parfois la maladie le forçait à disparaître de longues semaines. Nous savions qu’il n’en continuait pas moins à travailler et que sa fécondité scientifique n’était guère ralentie. Mais comme nous aspirions à le revoir. Dès son retour, le bruit en courait par les couloirs de l’Université : Laurent est revenu (…). Nous ne savions ce qu’il convenait d’admirer le plus en lui : son tranquille courage qui  s’affirmait depuis longtemps déjà, l’égalité de son humeur ou sa bonté que ses souffrances semblaient accroître encore » [4] .

 

 

Notes

 

[4] Jules Lespès, « Henri Laurent, 1903-1940) », in Bulletin du Cercle des Alumni, t. 13, 1941, p. 14-15.

 

 

 

 

 

 

 

©2006-2011 - Université Libre de Bruxelles - Archives & Bibliothèques

Dernière mise à jour : 18 octobre 2011